En art, comme en cuisine, j'aime la simplicité
Erik Satie

MES PETITS SUCCES

Tout l'inverse de la recette ou vous vous dites...trop compliqué, trop long, trop d'ingrédients introuvables etc...
Simplicité, rapidité, et un effet boeuf garanti.

lundi 14 avril 2008

En quête d' inspiration


Encore en vacances...cette fois dans mon sud ouest natal, en quête d'inspiration pour mes futurs posts. Je vous proposerai bien un cassoulet à mon retour, mais je crois bien que mes tests vont s'orienter plutôt vers des crèmes brûlées au foie gras, bien locales aussi mais tellement plus sexy.
Je reviens dans 2 petites semaines

vendredi 11 avril 2008

Recherche désespérément stage Macarons

J'en peux plus de squatter la Toile, de me ruiner en livres , à la recherche de LA recette, celle qui fera de moi la nouvelle star, à l'instar de Mercotte et Marina qui en ont fait leur emblème. Malgré tous leurs efforts pour démystifier le MACARON (facturé au prix du caviar), je reste complètement pétrifiée devant la tâche, intimidée par la diversité des recettes et techniques : avec ou sans meringue italienne, croutage ou pas croutage, plaques de cuisson superposées, colorants liquides, en poudre ? etc.. moi c'est un stage que je veux!, je veux voir, pour croire que c'est possible... tout comme mon pote Thomas l'incrédule.

C'est pas faute d'avoir essayé, souvenez vous, je me suis équipée, j'ai investi dans un thermomètre, une balance au gramme près, j'ai parcouru des kilomètres à la recherche de la poudre d'amande, du sucre glace amidonné, de la poche à douille, des colorants...un fiasco!

Le calendrier de Mercotte est fully booked jusqu'en 2009, Pierre Hermé, le pape de la coque à collerette, vous rackette de 1000 euros pour sa formation es macarons, alors que faire?

Je lance un appel désespéré aux Macarons addicted de Genève et de la région, pour remplir le cours de MACARONS de l'Ecole Migros . Cliquez ici pour faire votre demande et vous serez contactée. Nous macaronerons ensemble ...Youpi!

Tarte rose de Rose

Tarte rose ... de Rose ou tarte aux pralines de Mam. Dessert de Mam dite....Rose.

Péché du top 10 des desserts de Rose, fait en moins de 10 min chrono.... à condition de dérouler une pâte toute prête et d'avoir sous la main:

  • 1 sachet de praline concassé 200 gr
  • 20 cl de crème fraîche, le max en matière grasse
  • 1 oeuf
  • 1 pâte feuilletée, ou sablée ( pour les pâtes industrielles, la feuilletée pure beurre est la meilleure, exit celles à la margarine )
Dérouler la tarte dans votre moule, et piquez la
Faites bouillir la crème avec les pralines, et laisser un peu épaissir
Hors du feu, après refroidissement, ajoutez l'oeuf battu
Versez ce mélange sur le fond de tarte et enfournez le temps que votre pâte dore, entre 20 et 30 de minutes
Laissez refroidir, le temps que la garniture "prenne"
Pour la version en pâte sablée (là on sort de la rubrique dessert en - de 10 min chrono), faites cuire votre pâte sablée maison au préalable faites refroidir, et versez le mélange aux pralines sans l'oeuf. Faites prendre au frid'g.
Diététiquement, complètement incorrect
Simplissime et donc encore
RIEN A FAIRE


gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

mercredi 9 avril 2008

Une irrésistible envie de chouquettes

On est mercredi, j'ai 4 lions en cage dans la maison, il pleut des cornes comme diraient mes shtroumphs, alors l'idée de les coller devant Robuchon avec travaux pratiques spécial chouquettes m'est venue.Commentaires à venir en fin d'aprés-midi!!




Bon Appétit Bien Sûr - Chouquettes - Ma-Tvideo France3
Bon Appétit Bien Sûr - Chouquettes - Ma-Tvideo France3

Bon Appétit Bien Sûr - Chouquettes - Ma-Tvideo France3
Entrées, plats, desserts : Retrouvez les plus grandes recettes de Joël Robuchon en vidéo sur le site de Bon Appétit Bien Sûr http://bonappetitbiensur.france3.fr/

mardi 8 avril 2008

Mes florentins

Les florentins enfin révélés ! J'ai tenté pendant des années de jouer les divas en gardant secrète ma recette, aujourd'hui je vous propose de me voler la vedette :

    Pour simplifier, et m'assurer des florentins bien réguliers, j'utilise une fois encore la plaque Flexipan empreinte de 12 . La recette originale préconise 12 cercles à pâtisserie d’environ 8 cm de diamètre, (mais qui a dans son placard 12 empreintes à pâtisserie?) Avec cette plaque j'ai réalisé 25 florentins.


  • 150 g de sucre semoule
  • 50 g de miel liquide (si vous n'en n'avez pas, un passsage au Micro onde se chargera de le liquéfier)
  • 160 g de crème fraîche épaisse (évitez la version allégée, au point ou vous en êtes)
  • 100 g de fruits confits en tout petits dés (pour les Suisses, à la Coop ou à la Migros)
  • 50 g de pignons ou un poids équivalent d'un mélange de noisettes, pignons concassés
  • 100 g d’amandes effilées
  • 150 g de chocolat noir

Préchauffez le four th. 5/ 150°.

Dans une casserole, mélangez le sucre, le miel et la crème.

Portez le mélange à ébullition et laissez-le cuire environ 5 mn pour qu’il atteigne 118°.Si vous n'avez pas de thermomètre, arrêtez le feu juste au début de la coloration.

Ensuite, ajoutez les amandes, les pignons et les fruits confits et bien amalgamer.

Déposez une cuillère à moka du mélange dans chaque empreinte, la chaleur se chargera de répandre la préparation sur la surface de l'empreinte. Inutile donc de répartir vous même le mélange avec le dos de la cuillère.
Enfournez et faites cuire les florentins 10 à 15 mn jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie couleur dorée.
Laissez-les reposer et refroidir avant de démouler,
Faites fondre le chocolat au bain-marie, perso, je le fais au micro-onde. Couvrez au pinceau la surface plate de chaque florentin laissez refroidir 10 mn au réfrigérateur. (Je les préfère presque sans chocolat )
Rien, mais vraiment
RIEN A FAIRE

Pour les rares privilégiées qui m'ont extorqué la recette il y a qq temps, sachez que j'ai changé la formule magique pour celle-ci, 100 fois meilleure.


Et pour celles qui n'osent pas se lancer, atelier florentins à la maison quand vous voulez! pour des florentins vraiment démystifiés!

lundi 7 avril 2008

Salade fraîcheur du moment...

Salade fraîcheur du moment...parce que vous en bouffez, vous, des salades pas fraîches? Cette appellation débile , je la dois à un petit bistrot au menu prétentieux, je leur pardonne, leur salade était délicieuse.
Salade du moment...qui dure depuis une quinzaine et risque de durer tout l'été, mon husband commence à saturer, mais moi, loin d'être lassée je la prépare tous les 2 jours sous prétexte de son apport en vitamines et de sa légèreté. Quant à mes shtroumphs je leur ressers les mêmes niaiseries entendues dans mon enfance pour leur faire avaler les épinards: plein de fer pour être fort comme Popeye, ils savent même pas qui sait Popeye!
  • Une barquette de champignons de Paris
  • 2 poignées de pousses d'épinard
  • 1 barquette de tomates cerises
  • 1 botte de radis
  • 1 à 2 citrons
  • 1/2 concombre
  • 2 oignons frais
  • basilic et ciboulette
  • Huile d'olive
  • Sel et poivre
Laver les champignons et émincez les finement, pressez le jus d'un citron dessus
Laver les pousses d'épinard et couper les tiges
Laver et coupez en rondelles les radis
Coupez en dés le 1/2 concombre
Émincez les oignons
Coupez les herbes
Mélangez le tout et ajoutez l'huile d'olive, salez et poivrez et rectifiez l'assaisonnement avec le citron supplémentaire si nécessaire

Si c'est pas

RIEN A FAIRE!

gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

jeudi 3 avril 2008

Hommage...

Certaines vous diront que leur passion pour la cuisine et leur présumé talent, leur viennent en droite ligne de leur mère, de leurs grands mères, ce qu'on appelle, à juste titre, la reconnaissance du ventre...(plus rarement de l'arrière, qui à l'âge que vous aviez pour éduquer vos papilles, n'avait déjà plus tous ses sens, mais un dentier, une prothèse à la hanche, et des binocles triple foyers).

Pour d'autres, ce sera une émotion, révélée chez un des grands de ce monde, Robuchon, Ducasse, Carton et les autres ou, peut-être, à l'inverse de ces chefs étoilés, un chef en devenir, un amoureux de la bonne chaire, humble mais généreux, autodidacte mais talentueux, le même qui vous aura laissé un souvenir si inouï qu'aujourd'hui c'est vous qui êtes derrière les fourneaux, pour régaler, offrir le meilleur, et surtout jubiler à la mine réjouie de ceux que vous aimez.


Pour moi , je n'ose vous le dire, ni de chefs étoilés, ni d'héritage*, quoique l'atavisme familial pour les plaisirs de la table n'aient de secret que pour vous, mais un Livre et un auteur et quel auteur!

Le petit Perret grourmand de ........Pierre Perret! première édition.Chez JC Lattès
Cadeau d'un Julo de l'époque déjà trés confiant dans mes prédispositions à lui remplir la panse. Ma mère peut se réjouir, le même Julo aurait pu avoir le bon goût de m'offrir le kama sutra reliure doré!
Ce livre que j'ai encore, est mon premier livre de cuisine, aujourd'hui, encore je le consulte, très nostalgique de cette époque ou célibataire, je recevais, tous les 2 jours, pour tester une à une toutes les recettes de Pierrot, diététiquement incorrectes : Andouillette à sa façon (un must), Rognons et ris de veau aux morilles, Cassoulet de fèves au confit de canard, gratin dauphinois etc...
Alors merci mon Pierre de ta passion partagée , à l'origine de la mienne, et pardon pour mon infidélité chronique qui me fait préférer aujourd'hui une cuisine plus légère moins culpabilisante...
Je vous ai pas dit, l'bilan de l'hiver : + 7 put... de kilos.



* Chuis super ingrate, car l'héritage a joué à donf,
gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Ca tourne à l'obsession