En art, comme en cuisine, j'aime la simplicité
Erik Satie

MES PETITS SUCCES

Tout l'inverse de la recette ou vous vous dites...trop compliqué, trop long, trop d'ingrédients introuvables etc...
Simplicité, rapidité, et un effet boeuf garanti.

jeudi 27 mars 2008

Recyclage

Merci Mout pour cette trouvaille
Pâques est derrière nous, et les lapins rescapés mais estropiés par l'appétit fèroce de ma meute, peuplent les chambres de mes shtroumphes. Chaque année, c'est la même rengaine, une débauche de chocolat, et une date de péremption trop courte pour les resservir l'annnée suivante, alors, à l'heure du recyclage tout azymut, je fonds mes lapins et les resserts en mousse.
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 4 blancs d'oeufs
  • 200 g de lapins, poules en chocolat entiers ou en pièces détachées
  • 10 c. c. de sucre
  • 1 pince de sel

Faire fondre le chocolat, hors du feu y ajouter les jaunes d'oeufs

Battre les blancs d'oeufs,avec la pincee de sel.

Ajouter les blancs en neige cuillère par cuillère délicatement à la préparation en soulevant délicatement les blancs

Laisser reposer une demi journée au frigo



gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

lundi 10 mars 2008

Relevé

Suis rentrée de mon we villardous hier soir, et comme chaque dimanche, ma dernière action (avant l'abandon total dans les bras de Morphée ou ceux de mon husband), fut d'un narcissisme coupable.J'avoue n'avoir pas dérogé au rite hebdomadaire du relevé de compteur!
Et c'est bien la première fois qu'un relevé de compteur ou un relevé tout court m'a fait jubiler et rendu si joisse!

Vous m'avez fait péter les compteurs, 96 visiteurs *en 2 petits jours de rien du tout. C'est pas beau! même pas 3 mois que je tente de me faire une place dans la blogosphère culinaire et je grignote grâce à vous et petit à petit les plates bandes de mes consoeurs Mercotte et Papilles!

Blog à part, vous êtes toutes des ingrates, les chiffres parlent, mais vous, c'est motus et moignons! angoisse de la page blanche, ou anonymat préservé jusqu'à la lâcheté du voyeur derrière la serrure. Mater sans être vu! Que c'est vilain!
MAIS QUI ETES VOUS ???????????????????????

Soyez mignonnes, biquettes, manifestez vous, encouragez moi, critiquez, commentez , partagez, C'EST RIEN A FAIRE
Sinon je fais grève et votre rendez vous littéraire (!), Wallou!

*A moins que ce ne soit encore une preuve de d'amour qui fasse lever chaque nuit mon husband pour faire tourner le compteur ! et me faire tomber dans ses bras plutôt que ceux de Morphée

gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

mardi 4 mars 2008

Truffe addicted

Ai usé et abusé de ce produit tout l'hiver et suis devenue une Tartufata addicted. Cette préparation à base de truffe magnifie les produits simples. Vos risottos, pâtes et purées prennent avec cette merveille , une autre dimension.
A essayer sans plus attendre.
Il en existe plusieurs marques, choisissez celles dont le pourcentage de truffe est le plus élevé.
Vous trouverez ce produit dans les bonnes épiceries italiennes ou sur le Net.

Vous vous souvenez de ma petite virée à Paris, et de ma pause gourmande à la maison de la Truffe? j'ai gardé un souvenir ému de mon plat de tagliatelles à la truffe et de son escalope de foie gras juste poêlée dont le seul énoncé devrait me dispenser de vous donner la recette!
J'ai répliqué ce festin une petite dizaine de fois, toujours bluffant! mais on a pas toujours une bonne copine comme Constance qui vous offre une truffe de la taille d'une pomme alors la Tartufata y remédie avec succès à moindre frais.
D'autres plaisirs simples, à venir donc :
  • Tagliatelles à la truffes et son escalope de foie gras poêlée
  • Risotto à la truffe
  • Purée à la truffe
  • Hachis parmentier de canard à la tartufata
gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Diner ensemble, quoiqu'il arrive!



Le dîner face à face
Mon husband m'a encore planté là. Elle me l'avait dit ma mère, d'épouser un fonctionnaire! C'est vrai, je l'aurais eu tous les soirs à ma table.

Nous, on a trouvé la parade, relevé le défi, on dîne ensemble tous les soirs, on se fait beaux et nos retrouvailles sont une fête!

lundi 3 mars 2008

Tatin de tomates au basilic

Règle d'or, toujours avoir une pâte feuilletée dans son frigo. Elle vous sauvera de la page blanche bien souvent. En entrée, en plat, au choix! toujours avec un petit mesclun et l'irremplaçable chaud froid.





Pour 4 ou 6
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1kl de tomates (choisissez des tomates pauvres en eau les Roma ou les olivettes seront parfaites)
  • 80 g de boulghour
  • 1 branche de basilic
  • 40 gr de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 c à s de sucre
  • 2 c à s de vinaigre balsamique
  • Gros sel, sel et poivre

Chauffez le four th 7

Coupez les tomates en deux et épépinez les.

Parsemez de gros sel et laissez dégorger dans une passoire environ 20 mn.

Versez le boulghour dans un petit saladier et couvrez d’eau froide salée, laissez gonfler

Faites un caramel blond avec le sucre et un peu d’eau, hors du feu ajoutez le vinaigre balsamique en faisant attention aux projections

Incorporez la moitié du beurre sur feu doux,

Versez le caramel dans un moule à manqué, puis disposez les tomates bien égouttées en les serrant bien, côté peau en dessous.

Salez, poivrez et parsemez de beurre en parcelles.

Mélangez le boulghour avec le basilic ciselé et l’huile d’olive et étalez le sur les tomates

Recouvrez de la pâte feuilletée et rentrez les bords.

Laissez cuire pendant 10 min, puis baissez le four sur th 6 et poursuivez la cuisson pendant 20 minutes
Laissez tiédir hors du four et démoulez.

Je viens de faire cette tatin avec des tomates cocktails, beaucoup plus jolie une fois retournée.

RIEN A FAIRE





gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Filet mignon aux pruneaux, sauce crémeuse à l’armagnac



Un classique, sans surprise, toujours bon.



Pour 4 :

  • 2 filets mignons de porc
  • 250 gr de pruneaux
  • 2 échalotes
  • 20 cl de vin rouge corsé
  • 5 cl d’armagnac
  • 1 c à café de fond de veau déshydraté
  • 15 cl de crème fraîche
  • 20 gr de beurre
  • 1 c à s d’huile
  • Thym
  • Sel et poivre du moulin


Versez le vin rouge dans une casserole, portez à ébullition. Hors du feu, plongez y les pruneaux et laissez infuser 10 minutes.

Dans une cocotte, faites revenir les échalotes hachées dans le mélange beurre huile, puis dorez les filets mignons, salez, poivrez et effeuillez le thym.

Versez l'armagnac, grattez les sucs de cuisson, ajoutez les pruneaux sans les égoutter, couvrez et laissez mijoter 20 min à feu doux.

5 min avant la fin, versez la crème et le fond de veau, remuez et laissez épaissir à découvert.

Sortez les filets et tranchez les en jolis tronçons réguliers, disposez les dans votre plat et cernez les des pruneaux, arrosez avec la sauce.

Je suis si fière de ma jolie cocotte Staub que je l’amène à table, elle a aussi le mérite de faire l'économie d'un plat ... à laver! ingrate ! dirait mon husband qui s’y colle à chaque fois. Parité oblige… je régale, il récure ! et au dodo !


A servir avec une purée de céleri,de pdt, ou des tagliatelles.

RIEN A FAIRE

gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Clafoutis au jambon de Parme

Un avant goût de l'été, en plat unique avec un petit mesclun, rien de plus. Des protéines et de la verdure. Parfait en plat du soir.



  • 12 tranches fines de jambon de Parme (du jambon cru d’ailleurs fera l’affaire)
  • 300 gr de billes de mozzarella
  • 1 gros bouquet de basilic
  • 1 poignée d’olives noires
  • 1 gousse d’ail
  • 125 gr de farine
  • 30 cl de lait
  • 4 œufs
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Chauffer le four th 6

Effeuillez le basilic coupez les feuilles en lanières à l’aide d’une paire de ciseaux et gardez quelques feuilles pour la déco, (toujours introuvables mes ciseaux, chipés dernièrement par ma coiffeuse en herbe toute à son apprentissage, les barbies de la maison sont depuis peu relookés à la garçonne)
Dans un saladier, tamisez la farine avec le sel et le poivre et creusez un puit dans lequel vous verserez les œufs battus en omelette et 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
Fouettez tout en versant le lait afin d’obtenir une pâte homogène sans grumeaux
Incorporez le basilic
Frottez le plus joli de vos plats avec la gousse d’ail écrasée, et huilez au pinceau avec l’huile d’olive
Répartir les billes de mozzarella, les olives et versez la pâte
Piquez la pâte des tranches de jambon façonnées en chiffonnade

Enfournez et laissez cuire 40 à 45 minutes
Sortez du four et décorez des feuilles de basilic réservées
Servez directement dans le plat (d’où la nécessité absolue de boycotter le Pyrex) et offrir avec une salade de jeunes pousses.
Alors ça, si c'est pas
RIEN A FAIRE!
gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Purée aux épices

En voilà une qui va me permettre d’utiliser les épices de ma mother ramenées de son dernier voyage en Inde!
Elle me connaît bien et a choisi pour moi, non un sari soyeux et chatoyant, (dont elle sait qu’il finira immanquablement dans la malle à déguisement des schtroumphs) mais des épices aussi diverses qu’odorantes, toutes prometteuses de plats parfumés. Voilà donc ma surprenante purée aux couleurs et saveurs joliment dosées.

  • 1 kl de pdt (bintjes)
  • 2 oignons
  • 25 cl de lait
  • 75 gr de beurre
  • 2 dosettes de safran
  • 1cuillère à café de curry
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame
  • 1 noix de muscade
  • Sel poivre

Pelez les pommes de terre, coupez les en morceaux et faites les cuire 20 minutes à l’eau bouillante salée dans laquelle vous aurez ajouté le safran
Pelez et hachez les oignons que vous ferez revenir doucement, sans coloration, dans une noix de beurre (25 gr)
Ajoutez le curry, remuez et réservez
Faites bouillir le lait et pendant ce temps, faites revenir à sec les graines de sésame
Faites fondre le reste de beurre dans une casserole et au dessus, réduisez en purée les pdt à l’aide d’un presse purée ou d’un moulin à légume grille fine. Incorporez le lait en remuant doucement
Ajoutez la fondue d’oignons, le sel poivre et une pointe de muscade râpée.Parsemez des graines de sésame


Avec du poulet tandoori, mon husband se damne,
C’est presque


RIEN A FAIRE







gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Ca tourne à l'obsession