En art, comme en cuisine, j'aime la simplicité
Erik Satie

MES PETITS SUCCES

Tout l'inverse de la recette ou vous vous dites...trop compliqué, trop long, trop d'ingrédients introuvables etc...
Simplicité, rapidité, et un effet boeuf garanti.

jeudi 31 janvier 2008

Ma dernière trouvaille

J'ai 3 anniversaires à fêter en février, mon Husband le 6, Schtroumph number 1 le 23 et number 3 le 8.
3 occasions de tester cette géniale découverte.
Simplissime :
Transmetez votre photo numérique, confiez en toute quiétude toutes vos coordonnées bancaires, allégez vous de 11.90 euros et recevez par la poste le minois de qui vous voulez! en sucre.
C'est grandiose ! non? pour en savoir plus cliquez ICI
Un seul hic, ils ne livrent pas à Genève...mais qui n'a pas une bonne copine, à Annemasse, Thonon, Ferney, Divonne qui se réjouira de jouer pour vous les boîtes postales et les facteurs transfrontaliers?
Merci de penser à souhaiter l'anniversaire de mes Schtroumphs! Pour les cadeaux, dans le désordre Une Wii, un driver, des lunettes de soleil, un sac à dos Dakine, les albums 4,5,6 de la BD XIII mais pour mon mari, y a que moi qui peut le gâter!

mercredi 23 janvier 2008

Merci!


Merci Virginie pour tes jolis p'tits sucres,
j'abandonne le Canderel pour quelques grammes de douceur!
Cherchez pas, les genevoises, filez droit à Paris à la Grande Epicerie

Stop à la malbouffe!



Exit les nuggets, les knaki , les chocopop's, le surimi, le cordon bleu, le poissons pas-né, les produits light. Exit aussi, rapidos, les menus enfants des restaus et leurs éternels nuggets-frites, jambon-frites, steack hach(i)é nageant dans la mayo et le ketschup.La tentation du menu facturé 8-10 euros ne doit plus vous effleurer, préférez une assiette à la carte à partager entre 2 schtroumphs, pas plus cher et tellement plus sain.


"Nos enfants, élevés aux céréales, aux nuggets, aux biscuits fourrés seront les malades de demain" dixit l'auteur de ce livre alarmant.


"En 40 ans, l'alimentation s'est plus transformée qu'en un siècle en raison de l'ajout de multiples composés chimiques. Des arômes, des colorants, des conservateurs divers, des gélifiants, des texturants, des exhausteurs du goût, des agents d'enrobage, des édulcorants de synthèse… envahissent nos assiettes. Les interactions entre ces différentes substances de synthèse sont imparfaitement connues et les conséquences de toute cette chimie dans nos assiettes sont mal évaluées..."

Lu dans le Monde hier. Article de Sandrine Blanchard

Au secours!



mardi 22 janvier 2008

Un ventre qui crie famine!

Pas le mien...depuis le début de la saison mon nombril est en fête, comblé.Merci Villars !

Petit déjeuner en musique

Petit déjeuner en musique ou comment motiver vos schtroumphs à bouder les chocopop's pour un p'tit dèj musclé

Le meilleur ou le pire moment de la journée

Un gars une fille au Petit Dejeuner
Et chez vous c'est comment le p'tit dèj?

Crumble de Gwénola


Pauvre Gwénola! qui a eu le malheur d'aller mater mon blog juste avant de nous recevoir... et de tomber pile poil sur ma bafouille concernant les "dîners".T'affole pas ma belle, des dîners comme les tiens, on en voudrait toutes les semaines.Tes tomates confites nous ont valu un bon fou rire avec Virginie, tes coquilles Saint Jacques étaient à tomber, quant à ton crumble , délicieux au point d'en révéler le secret:

Pour 8:

  • 2,5 kg de pommes
  • 200 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 150 g de beurre

Faire une compote avec les pommes (les éplucher puis les mettre à cuire dans une casserole avec un peu d’eau).

Dans un récipient malaxez les 3 aliments (farine, beurre ramolli, sucre) jusqu’à obtenir une consistance sableuse.

Beurrez un plat allant au four puis étaler la compote et par-dessus verser la préparation.

Faire cuire ½ heures à 180 Degrés.

Un classique, toujours bon et



C RIEN A FAIRE

lundi 21 janvier 2008

A CROQUER...AVANT QU'IL CRAQUE!


Top classe! que mes shtroumphettes s'amusent à rentrer d'un anniversaire avec et je pars dans dans une cabane au Canada.

mercredi 16 janvier 2008

Un Siphon font font... mes joujoux

Mam a cédé à mes caprices, après la cocotte Staub il y a deux ans, elle s'est résignée cette année encore, à satisfaire ma dévorante envie de tester la cuisine moléculaire, mis à l'honneur par El Bulli, et, ou officie le pape de l'émulsion, Ferran Adrià, .
Un siphon! l'outil qu'il me fallait et qui patiente depuis vendredi dernier en attendant que je dégotte la recette qui saura me faire saliver à la lecture des ingrédients ou la vue d'une jolie photo.


Un siphon font font font 3 petits tours et puis s'en vont, un peu déçue par les recettes glanées sur la Toile je m'en vais m'offrir 2 petits livres recensant une belle sélection de mousses, espumas etc... à tester* dès vendredi auprès d'une petite 10zaines de cobayes, toutes déjà acquises à ma cause, pas une qui va oser me dire que le gaz dans l'asperge, c'est dègu!, je teste et vous livre mes impressions. En tout cas, chez moi vous n'attendrez pas une année , je prends toutes les réservations...et régale à l'oeuil!...et c'est bien pour ça qu'aucune n'aura la franchise de la critique.
Quant à mon nouveau gourou Adrià, ses performances chimico-culinaires d'avant garde font de sa table une aventure pour laquelle il vous faudra patienter une année.
* J'ai pas pu attendre vendredi pour tenter l'expérience et risquer de perdre 10 copines, alors c'est seule que je me suis pâmée avec ma chantilly d'asperges (testée hier au retour de la FNAC, mes deux investissements sous le bras.)Intéressant, dans la texture, goût de crème un peu trop prononcé, à rectifier donc!

Futurs investissements...

pour mieux vous servir...

mardi 15 janvier 2008

Diner tendance...sauvons la planète

Le dîner dans le noir

gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

Le dîner

Clip "Le dîner" de bénabar par osmozprod

Qui n'a pas eu un soir l'irrépréssible envie d'annuler un dîner, de se cacher sous les draps d'commander une pizza et d'mater la téloche
Qui ne l'a jamais fait?
Le fameux dîner dont vous avez la certitude, pour l'avoir déjà pratiqué un an avant, que vous allez vous y emmerder ferme, en prendre pour 3 plombes à condition d'se pointer à 9 heures, bercés par des sujets aussi fédérateurs et chiantissimes que l'immobilier à Genève, les douanes et ses restrictions alimentaires, l'inévitable bouclier fiscal de Nico et le rentrera...rentrera pas des expatriés blindés, sans occulter l'immuable, l'intarissable, sujet concernant l'Ecole, dont je pensais qu'après 12 ans à Gen'f j'en aurais fait le tour, mais c'était sans compter les nouvelles rentrées et leurs lots d'établissements promus, ajoutant à la difficulté du choix. Système Suisse, Français, Matu, Bac, Ecoles privées, publiques, "sur France", "sur Genève". Mortel, j'vous dis, overdose.
3 plombes à faire la belle, à se gaver de pain, à tendre son verre vide, à espérer l'impasse sur le fromage pour abréger le supplice, 3 plombes à guetter le regard complice de votre husband et le redouter à la fois, craignant l'irréparable fou rire, celui là même dont vous n'auriez pas du vous priver il y a un an a et qui vous aurait donné le privilège d'être rayés à jamais des listes et dispensés de ce sketch.
3 plombes à redouter le retour et le debriefing cinglant, pas tout à fait chrétien, sur nos hôtes, qui en l'espace d'un dîner, sont passés du statut d'amis à celui de gros cons! Bravo!

En fait tout ça , c'est pas vrai, 9 fois sur 10, on rentre emballés, visons pour 2008 le 10 sur 10 et sachons dire NON,

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas, toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.

gcmartignac@bluewin.ch
ch.martignac@gmail.com

mercredi 9 janvier 2008

Mousse au Toblerone



Toblerone advert

Une gâterie dont mon husband raffole... it does more for your mouth


La Mousse au Toblerone va devenir un de vos classiques et concurrencer peut-être la tarte aux Carambars

  • 2 oeufs
  • 300 gr de Toblerone au lait ou blanc (à mon avis le résultat avec le blanc est bien meilleur ... à vous de me dire)
  • 4 dl de crème liquide

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Battre les oeufs entiers en omelette
Mélanger les oeufs avec le chocolat fondu
Fouettez la crème en chantilly Mélanger la crème et le mélange chocolat-oeufs en plusieurs fois pour éviter que la crème ne retombe: prendre un peu de crème et mélanger au chocolat pour le détendre et verser dans un saladier préalablement refroidi au frid'g, puis poursuivre avec le reste de la chantilly en plusieurs fois et délicatement de bas en haut.
Mettre au frigo pendant au moins 2h .

Voilà pour la recette originale de Betty.

Pour ma part, concernant les oeufs, je joue la ségrégation et sépare donc les Blancs des Jaunes. Je bats les oeufs en neige ferme, et les incorpore tout aussi délicatement avant ou après la crème.Quant aux Jaunes ils gardent leur place initiale, à savoir mélangés au chocolat.
Le résultat est plus aérien, les calories , elles, ne s'envolent pas!

N'est-ce pas


RIEN A FAIRE

Idée lumineuse de Claire hier soir, concassez quelques pyramides à la surface de la mousse pour retrouver la vraie sensation Toblerone.

Ca tourne à l'obsession