En art, comme en cuisine, j'aime la simplicité
Erik Satie

MES PETITS SUCCES

Tout l'inverse de la recette ou vous vous dites...trop compliqué, trop long, trop d'ingrédients introuvables etc...
Simplicité, rapidité, et un effet boeuf garanti.

jeudi 20 décembre 2007

JOYEUX NOEL


Parce que l'essentiel est sous vos yeux.

Je vous souhaite un magnifique Noël , on se retrouve début janvier pour un debriefing en règle.

mercredi 19 décembre 2007

TROP GATEES LES SCHTROUMPHETTES


Pas conditionnées du tout mes fifilles, elles veulent du playmobil? elles vont en avoir!
LA cuisine playmo, et si avec ça, elles ne font pas l'école hôtelière de Lausanne ...Le regret de ma vie...

CADEAU DE BLOND

Que mon husband s'amuse à me l'offrir, et c'est l'auberge du cul tourné pendant toutes ses vacances. Ça m'en fera à moi des vacances!! Vous l'aurez compris, je suis blonde! 1er et... dernier indice sur le physique de votre toute dévouée...allez un deuxième : n'ai pas de forte poitrine et un mari tout prêt à m'en offrir une pour Noël, enfin deux Noël à moins que les sponsors super sexy de mon blog j'ai nommé: Maggie, Migros, diet.com me rémunèrent enfin pour l'immense privilège qu'ils ont d'être hébergés et visionnés par tous mes afficionados!

CE QUE JE DEVORE...



Voilà ce que je dévore des yeux depuis le squatt consenti de Mout'...qu'on allait finir par rebaptiser Tanguy!
J'en ai rêvé, Matthieu l'a fait!
Merci pour ces saines lectures qui vont m'accompagner tout l'hiver à Villars , et seront le prétexte parfait pour échapper enfin aux éternelles raclettes et autres fondues ...qui ont pour seuls mérites de faire l'unanimité chez mes stroumphs! et de m'offrir le privilège, d'être réveillée par un husband suintant le fromage et réclamant, l'haleine fétide, d'être abreuvé... jouissif le réveil!

mercredi 12 décembre 2007

Saint-Jacques en carpaccio à l'huile vanillée

LE plat de fête par excellence et depuis la rentrée, c'est fête toutes les semaines...on en raffole, juste poêlées ou crues en carpaccio, sublimissime!

A réserver pour les têtes à têtes ou les petites tablées.


Pour 4

  • Prévoir 100 gr de coquilles par personne (sans complexe, je vais chez Picard, et j'achète les les plus grosses)
  • 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 gousse de vanille
  • 1 citron
  • Fleur de sel
  • Poivre au moulin

Faites décongeler les coquilles dans un mélange d'eau et de lait

Fendez la gousse de vanille sur la longueur et grattez les graines avec la pointe d'un couteau

Mélanger 2 cs de citron à l'huile d'olive et ajoutez la vanille, salez et poivrez

Coupez les coquilles en trois dans la hauteur et mettez de côté le corail.

Badigeonnez au pinceau vos assiettes d'un peu de marinade et disposez en rosace vos fines escalopes, avec le corail si vous l'aimez.

Répartissez au pinceau ,le reste de votre marinade et laissez au frais 1 heure

Avant de servir, ajoutez au centre de l'assiette les tomates confites , poivrez, ajoutez la fleur de sel.

Quelques herbes fraîches pour la couleur, au choix: ciboulette, aneth, coriandre

C'est tout et C

RIEN A FAIRE

gcmartignac@bluewin.ch

ch.martignac@gmail.com

Tuiles au parmesan

C'est la petit touche qui va transformer votre assiette et en bluffer plus d'une. Pour accompagner presque tous les plats d'en dessous de la Loire : ratatouille, caponata, salade de roquettes, légumes confits. A proposer aussi en apéritif avec les PETITS PLUS, tapenade, pesto rouge, anchoïade etc...



  • Parmesan frais en bloc
  • Herbes Romarin ou thym (facultatif)

Chauffer votre four à 180 th 6

Rapper le parmesan assez finement et y incorporer, si vous voulez quelques herbes.

Déposer avec les doigts des petits tas de parmesan sur une plaque antiadhésive et former des cercles assez minces, d'un diamètre de 8 cm ou moins, à l'aide ou non d'un emporte pièce.

Faites cuire entre 3 et 5 min. Les tuiles doivent être légèrement colorées , jaune pâle.

Lorsque les futures tuiles sortent du four, attendez un peu avant de les décoller avec une spatule, avant, elles sont trop souples pour être manipulées.

Afin que ces cercles de parmesan deviennent des tuiles, déposez les sur un rouleau à pâtisserie.

C'est pas

RIEN A FAIRE ?

La réussite de ces tuiles dépend de leur couleur. A vouloir trop leur donner bonne mine et les rendre plus sexy, vous allez développer leur amertume. Alors surveillez bien leur cuisson en général un temps compris entre 2 et 5 min suffiT à leur donner un teint de jaunisse, signe qu'il est temps de les sortir du four!

lundi 10 décembre 2007

PAS PEU FIERE

Voilà un petit mois que mon blog d'un intellectualisme migraineux fait son chemin et quelques 3000 émules.
Mais ma plus grande jubilation pathétiquement vaniteuse est la jouissance instantanée (une fois n'est pas coutume, dirait mon husband) à la vue de mon blog apparaissant en premier ligne sur google quand je tape : chrys genève. Suis complètement grisée!
Merci Mout...il se reconnaîtra... sachez simplement que si vous me lisez, C un peu grâce à lui!

IL PLEUT, IL PLEUT BERGERE...

Je ne sais pas chez vous, mais à Genève il pleut non stop.On est dans la gadoue, la gadoue
Promis, demain je vous fais écouter les cigales...tsi tsi tsi.

free music

dimanche 9 décembre 2007

L'anchoiade de Sainte Marie de la mer

Encore un "petit plus" qui fleure bon le sud. A prévoir pour les apéritifs, dehors, affalés sur des transats décolorés par le soleil, une bruschetta* d'anchoiade dans la main gauche et un ballon de rosé dans la droite.
Je dois dire à ma copine Zizou que ça marche quand même à Thonon les Bains, dans son salon, affalée sur un canapé acheté en 10 fois sans frais, un verre de vin de Savoie à la main et les Gipsy king en fond !

Un petit plus que je prépare pour pas moins de 6 à 8 personnes

  • 200 g de filets d'anchois en saumure (au sel) ou à défaut à l'huile d'olive
  • une cuillerée à soupe de vinaigre de vin ou du jus de citron
  • Prévoir un quart de litre d'huile d'olive
  • une gousse d'ail ou 2
  • la mie de 50 g de pain mouillée et bien essorée
  • poivre, herbes de Provence
Rincez les filets s'ils sont en saumure, les égoutter s'ils sont dans l'huile
Mixez les anchois coupés en morceaux avec l'ail préalablement écrasé au presse ail le vinaigre et la mie de pain bien essorée, de manière à obtenir une pommade.
Rajoutez l'huile par petites quantités comme pour une mayo, mixez entre les ajouts jusqu'à que l'anchoïade ait un aspect lisse. On obtient ainsi une sorte de pommade ferme.
Se mange sur du pain de campagne légèrement grillé, accompagnée de légumes crus.J'ai testé avec une viande grillée, un régal. Ca vaut quand même pas la sauce de l'Entrecôte!
* Ni plus ni moins qu'une petite tartine grillée!
Avec un mixeur tout est
RIEN A FAIRE
Je ne vous cache pas que les papilles gustatives de mes stroumphs ne sont pas en émoi avec l'anchoiade, tant mieux pour une fois qu'ils ne viennent pas papilloner autour de nous pendant ce moment quasi sacré.

samedi 8 décembre 2007

Tapenade

Il est 5 h, il fait nuit, un froid de gueux, et j'ai une faim d'été de folie. Alors voilà ma tapenade. Manquent les cigales , il va falloir attendre un peu à moins que le petit Fiumiccicoli ou le rosé de Bizard que mon husband nous a prévu en lot de consolation, nous les fassent entendre plus vite que prévu. Il faut savoir qu'une bouteille débouchée à la maison n'a pas d'espoir d'être représentée le lendemain!
  • 200 g d'olives noires dénoyautées
  • 5 filets d'anchois à l'huile
  • 8 petites câpres
  • 1 gousse d'ail
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive ou plus selon la consistance que vous souhaitez

Hachez la gousse d’ail
Mettez dans le bol d’un mixeur les filets d’
anchois, les câpres, la gousse d’ail
hachée, les olives noires et l’huile d’olive.

Alors c'est pas

RIEN A FAIRE

Vous pouvez aussi le réaliser avec des olives vertes

Pesto rouge


Encore une de ces préparations que j'ai toujours à portée de main, soit fraîche, congelée, ou en bocal de "sacla".
Comme d'hab et sans surprise le home made est toujours meilleur, mais je ne me prive pas du tout cuit.

  • 50 g de pignons
  • 100 g de tomates séchées à l'huile
  • 50 g de parmesan frais râpé
  • 2 gousses d'ail
  • 15 cl d'huile d'olive

Faites griller les pignons dans une poêle à sec.

Coupez les tomates en morceaux.

Passez tous les ingrédients au mixer


RIEN A FAIRE

Pesto

Si vous possédez un mixeur, vous saurez faire sans difficulté un bon pesto. Je l'utilise dans moult de mes petits plats et le home made est sans comparaison avec celui du commerce. Toutefois "saccla" me dépanne régulièrement, surtout l'hiver, quand mes réserves de pesto congelées ont fondu dans mes pâtes et que le basilic est absent des étals du marché.
A moins que vous ne préfériez la version faite au mortier et exercer votre poignet droit...

Quand je me lance dans le pesto j'en fais une quantité généreuse que je congèle selon l'usage futur, dans des pots de confiot ou des bacs à glaçons.
  • 3 gousses d'ail
  • 1 gros bouquet de basilic ou 2
  • 50 g de pignons de pin
  • 120 g de parmesan râpé
  • 15 cl d'huile d'olive
  • 1 cuil. à café de gros sel
  • poivre du moulin
Toutes ces proportions sont ajustables selon la consistance et le goût souhaité


Epluchez les gousses d'ail et retirez le germe .
Mettre dans le mixeur les feuilles de basilic l'ail, les pignons, la cuillère à café de gros sel.
Mixez par pulsions jusqu'à l'obtention d'une purée fine.
Ajoutez 1 cuil. à soupe de parmesan. Mixez, puis continuez en versant la moitié de l'huile d'olive.
Ajoutez de nouveau un peu de parmesan, continuez de verser l'huile d'olive en mince filet.Sans cesser de mixer, ajouter peu à peu le reste du parmesan.
Poivrez. Récupérez le pesto dans un bol.


Impossible de dire que ce n'est pas



RIEN A FAIRE

Si vous le recouvrez d'une fine pellicule d'huile d'olive, vous pourrez le conserver ainsi au réfrigérateur pendant trois jours

vendredi 7 décembre 2007

ECHAPPEE BELLE...A PARISSSSS

Ne suis pas rentrée bredouille de mon petit we parisien, ai fait plein de jolies découvertes et un pélé rituel vers les monuments incontournables de la capitale, ceux qui vous élèvent l'âme et rassasient votre soif de culture :Franck ET Fils, Le bon marché ET sa grande épicerie ou je flâne des heures comme d'autres le font dans les antres du Louvre , le regard curieux, émerveillé, et éternellement gourmand, !! Un tour du monde de saveurs et une source d'inspiration infinie.

J'ai craqué pour mes schtroumphettes et leur ai ramené des maisons en pains d'épices. Pour l'aînée qui veut être archi, j'ai pensé que c'était un bon exercice! et pour la seconde qui veux être coiffeuse... j'espère lui faire changer d'avis.


Pour ma copine Carole grâce à qui j'ai pu partir sereine en lui confiant mon Numéro 3, je lui ai dégotté des cuillères en chocolat à faire fondre dans son café.


Et pour moi, en prévision de mon prochain dîner prévu le 31 avec C et A, j'ai craqué pour les pâtes les plus jolies du monde et vais tenter de répliquer le sublimissime plat de tagliatelles aux truffes surmonté de sa petite escalope de foie gras poêlée, dégusté à la Maison de la Truffe. C'était SOMPTUEUX, moment délicieux partagé avec ma copine Constance, et 1 petit verre de chablis... enfin 2 verres. Je suis repartie avec une petite bouteille d'huile de truffe blanche qui saura bien sublimer mon risotto prévu demain et me faire patienter d'avoir un jour l'immense bonheur de râper fébrilement un petit diamant noir ou blanc sur des oeufs brouillés. Un plaisir simple, quoi!

gcmartignac@bluewin.ch

ch.martignac@gmail.com

DETOUR CULTUREL

Un petit tour au musée du Luxembourg...




Tableaux à dévorer des yeux et travaux pratiques pour mes stroumphs dès mon retour.
Qui voit l'un voit l'autre!

jeudi 6 décembre 2007

GIL CLOONEY


Mon husband déguisé en Georges, finalement , Georges c'est pas si mal...comme prénom

What else?? mais il est fou ce Georges, je vais lui dire moi... what else... Il n'a qu'à me suivre, ma nespresso est tombée en panne...et mon husband parti en Angola! pas de bol!

gcmartignac@bluewin.ch

ch.martignac@gmail.com

MESSES BASSES EN CUISINE


Je ne sais pas vous, mais mon husband et moi ce qu'on préfère dans les dîners , c'est le debriefing. Et ne jouez pas les offusquées, parce que vous êtes toutes pareilles.! En décembre tout le monde ou presque, s'obstine à vouloir remettre les compteurs à zéro... le mois de décembre est hyper chargé... ! Et pour vous?

gcmartignac@bluewin.ch

ch.martignac@gmail.com

dimanche 2 décembre 2007

BLOG EN PAUSE


C'est le jour du Seigneur, que faites vous devant l'ordi??
Et votre sacro-saint déjeuner dominical?
On se retrouve jeudi pour de nouvelles aventures, en attendant venez me rendre visite et faites grimper mon compteur!!
Je vous embrasse toutes trés fort et vous remercie des 2360 visites à ce jour!

Ca tourne à l'obsession