En art, comme en cuisine, j'aime la simplicité
Erik Satie

MES PETITS SUCCES

Tout l'inverse de la recette ou vous vous dites...trop compliqué, trop long, trop d'ingrédients introuvables etc...
Simplicité, rapidité, et un effet boeuf garanti.

samedi 8 décembre 2007

Pesto

Si vous possédez un mixeur, vous saurez faire sans difficulté un bon pesto. Je l'utilise dans moult de mes petits plats et le home made est sans comparaison avec celui du commerce. Toutefois "saccla" me dépanne régulièrement, surtout l'hiver, quand mes réserves de pesto congelées ont fondu dans mes pâtes et que le basilic est absent des étals du marché.
A moins que vous ne préfériez la version faite au mortier et exercer votre poignet droit...

Quand je me lance dans le pesto j'en fais une quantité généreuse que je congèle selon l'usage futur, dans des pots de confiot ou des bacs à glaçons.
  • 3 gousses d'ail
  • 1 gros bouquet de basilic ou 2
  • 50 g de pignons de pin
  • 120 g de parmesan râpé
  • 15 cl d'huile d'olive
  • 1 cuil. à café de gros sel
  • poivre du moulin
Toutes ces proportions sont ajustables selon la consistance et le goût souhaité


Epluchez les gousses d'ail et retirez le germe .
Mettre dans le mixeur les feuilles de basilic l'ail, les pignons, la cuillère à café de gros sel.
Mixez par pulsions jusqu'à l'obtention d'une purée fine.
Ajoutez 1 cuil. à soupe de parmesan. Mixez, puis continuez en versant la moitié de l'huile d'olive.
Ajoutez de nouveau un peu de parmesan, continuez de verser l'huile d'olive en mince filet.Sans cesser de mixer, ajouter peu à peu le reste du parmesan.
Poivrez. Récupérez le pesto dans un bol.


Impossible de dire que ce n'est pas



RIEN A FAIRE

Si vous le recouvrez d'une fine pellicule d'huile d'olive, vous pourrez le conserver ainsi au réfrigérateur pendant trois jours

Aucun commentaire:

Ca tourne à l'obsession