En art, comme en cuisine, j'aime la simplicité
Erik Satie

MES PETITS SUCCES

Tout l'inverse de la recette ou vous vous dites...trop compliqué, trop long, trop d'ingrédients introuvables etc...
Simplicité, rapidité, et un effet boeuf garanti.

mardi 20 novembre 2007

Taboulé version roquette et pignon

A elle toute seule, on dirait le sud, et puis, on n’en peu plus des salades « j’y fout de tout et surtout n’importe quoi », histoire de vider son frid’g , de finir les restes. Ces fameux restes que notre fausse bonne conscience chrétienne à deux balles nous fait garder 1 jour, puis 2 jours puis 3 pour finir quoiqu’il arrive au fond de la poubelle avant que Listéria et sa petite soeur Salmonellose ne prennent racine.
Pour celle-ci que vous n’aurez pas de restes


Pour 4

  • 250 gr de boulghour
  • 3 tomates
  • 100 gr de roquette
  • 4 petits oignons frais
  • 50 gr d’olives noires
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1bouquet de ciboulette
  • 100 gr de pignons
  • 50 gr de parmesan
  • 10 cl d’huile d’olive
  • ½ jus de citron
  • Sel et poivre du moulin

Versez le boulghour dans un saladier, couvrir d’eau, mélanger et rincez dans une passoire, renouvelez jusqu’à que l’eau soit claire et recouvrir d’eau pendant 45 mn

Pelez et coupez menu menu les oignons,

Pelez, épépinez les tomates et coupez les en petits dés

Rincez la roquette et détaillez la en fines lanières.

Après 45 mn égouttez bien le boulghour et ajoutez les oignons, les tomates, la roquette, les herbes ciselées.

Assaisonnez avec l’huile d’olive et le citron, sel et poivre. Goûtez rectifiez et laissez mariner 2, 3 heures.S’il faut rajoutez huile, citron etc..

Au moment de servir faites dorer les pignons dans une poêle, à sec, et parsemez en votre salade , auquel vous ajouterez le parmesan en copeaux.

Pas rapide mais c’est quand même




RIEN A FAIRE

Aucun commentaire:

Ca tourne à l'obsession